info - Juliette Benzoni - la douce Dame de Saint-Mandé

Hommage à Juliette Hommage des amis Presse - articles Les fidèles lecteurs


 

Chaque fois que nous étions invitées chez Juliette je repensais ç notre première venue, c'était comme d'entrer dans une pièce d'un château où nous attendait une vénérable reine. Comme un rituel, sans jamais se parler, nous reprenions nos places attitrées sur le long canapé blanc. Quand il était de temps de partir et de se dire au revoir, elle avait l'habitude de nous dire en souriant : «  Quand allez-vous revenir les filles?» et nous de répondre « le plus tôt possible » en lui souriant à notre tour en venant l'embrasser tendrement... à bientôt Juliette...


  

le 12 février 2016
Je vous invite à lire quelques magnifiques messages en mémoire de notre Juliette Benzoni, en commençant avec Grégory Berthier, son éditeur et ami et son texte personnel, qu'il a lui-même lu aux funérailles en l'église Notre dame de Saint-Mandé pendant la cérémonie pour Juliette Benzoni.

Ma chère Juliette,
(—) Venir déjeuner chez vous avec Anne était pour moi l’assurance d’heures passées hors du temps, dans le havre de sérénité qu’est votre maison. Que de repas délicieux savourés tous les trois, que de bouchons de champagne avons-nous faits sauter, que de chocolats avons-nous croqués avec gourmandise. J’aurais passé, et j’ai passé, des heures à vous écouter me parler de votre vie, de vos voyages, de politique, de vos animaux de compagnie, de vos maris et de Jeff, ce fils dont la vie vous a privée beaucoup trop tôt, laissant au fond de vos yeux – pourtant si pétillants – une pointe de tristesse inconsolable.

Cet incommensurable chagrin, vous l’avez surmonté grâce à l’écriture et à l’amitié indéfectible de Patrick de Bourgues. Soutenue par ses encouragements et ceux de Anne, vous avez repris la plume pour terminer une page, puis un chapitre, puis ce livre que vous aviez commencé, suivi de tant d’autres belles aventures.

Je vous revois, chère Juliette, à chaque nouveau sujet de roman, malicieuse et enjouée comme une enfant, m’en dévoiler l’intrigue et me demandant si elle était bonne. Oui, après des millions d’exemplaires de vos romans vendus et traduits dans le monde entier, vous aviez encore des doutes, vous craigniez toujours de décevoir vos lecteurs. Ils sont pourtant si nombreux, jeunes et moins jeunes, à dévorer chacun de vos romans avec passion.

(—) C’est votre rire, Juliette, ce rire qui ne vous a jamais quittée, qui a été plus fort que les épreuves et les deuils de la vie, c’est ce rire que je garde de vous. Lui et ce baiser que je déposais sur votre front en partant, le cœur serré de peur que ce ne soit le dernier. Ce dernier baiser, je l’ai déposé sur votre front ce matin avant cette cérémonie, paisiblement, car vous reposez désormais sereine et apaisée.

(—) Chère Juliette, je souhaite à quiconque de vivre 95 printemps avec la vitalité et la curiosité d’esprit qui étaient les vôtres. Lecture de livres, de journaux, de magazines, émissions télé ; vous vous intéressiez à tout, jusqu’au bout.

Chère Juliette, après plus de cinquante ans d’écriture, vous laissez à vos lecteurs actuels et futurs une œuvre de 86 livres. De la belle Catherine au mythique Aldo Morosini, de La Florentine au Gerfaut, vous continuerez à vivre avec eux, grâce à eux. Juliette. Je ne doute pas que là où vous reposez désormais, vous croiserez le père des Trois Mousquetaires, celui qui vous a donné la passion de l’histoire et de l’écriture. Dites-lui qu’avec vous, le roman historique a vécu de belles et riches heures, qu’il a passionné et fait rêver des millions de lecteurs, que vous en étiez la reine, une reine couronnée par ce prix qui vous a tant comblée, le Prix Alexandre Dumas.

(—) Chère Juliette, pour conclure, je tiens à associer à ces quelques mots le personnel des éditions Plon, Perrin, Pocket, France Loisirs, Le Grand Livre du mois ainsi que les éditeurs étrangers qui font que vous êtes lue dans plus de 30 pays à travers le monde. Sans oublier bien sûr Frédérique et Linda, vos plus ferventes et fidèles ambassadrices. Vous avez fait et ferez toujours notre fierté ; et nous avons tous à cœur aujourd’hui de continuer à faire vivre votre belle et riche œuvre.

(—) Vous serez à jamais dans nos cœurs. Grégory Berthier, le 12 février 2016
 


Messages sur Twitter le 8 février 2016

Editions Plon ‏@EditionsPlon
Immense tristesse de vous faire-part du décès de Juliette #Benzoni, reine du roman historique depuis tant d'années
 

Grégory Berthier@GregBerthier
Juliette Benzoni, doyenne de nos auteurs chez Plon et Perrin, nous a quittés hier matin à l'âge de 95 ans. @livreshebdo @EditionsPlon
 
Grégory Berthier@GregBerthier
Plus qu'une auteur, elle était ma grand-mère de cœur. Juliette Benzoni nous a quittés dans sa 95e année.

Vincent Meylan (journalist, historien, auteur, rédacteur en chief)
Jamais plus je n'écrirais un article sur un livre de Juliette Benzoni. Elle nous a quitté. Je hais les choses que je ne ferais pus jamais. 86 livres nous restent. Et c'est beaucoup. Merci Juliette.

Stéphane Bern ‏@bernstephane (Secrets d'Histoire)
Tristesse et émotion d’apprendre la disparition de Juliette Benzoni, la papesse du roman historique @EditionsPlon

Monsieur Le Maire de Saint-Mandé Patrick Beaudouin ‏@P.Beaudouin 
Juliette #Benzoni, une grande plume, fierté de @Saint-Mande, vient de s'éteindre à 95 ans.
« Un aussi long chemin » marque les esprits.

Patrick Beaudouin dans le maga
zine des Saint-Mandéens (Monsieur Le Maire de Saint-Mandé)
Je tiens à vous faire part de mes sentiments attristés après le décès de Juliette BENZONI, figure emblématique de notre ville et écrivaine de renom aux plus de 300 millions de livres vendu (!). La majorité municipale et moi-même adressons à sa fille Anne, ancienne coneillère municipale, à ses proches, à ses lecteurs attristés, nos sincères condoléances.

Telos Publishing (The annoucement of Juliette's English publisher Telos Publishing)
All of us at Telos Publishing are deeply saddened to learn of the death this past weekend of Juliette Benzoni, the wonderful French author whose "Catherine" series of historical romance novels we are in the process of reissuing, with two further titles due this spring/summer. RIP Juliette.

Sam Stone (English author)
Juliette Benzoni's work had a major influence on my own writing. Sometime ago I suggested that we do new translations of her Catherine titles and Steven James Walker and David J Howe bought the rights for the Moonrise imprint. Today I heard about her recent passing. Very sad news. Juliette however inspired two generations of women with her words and I know that with the help of her family and Linda Compagnoni Walther we can carry that legacy forward to the next generation. As great writers do - she will live on through her words. RIP and much love to her family and friends.
 



Ce que les ancienne vedettes déclaré
après l'annonce de la mort de Juliette Benzoni

 

Claudine Ancelot (Catherine) en message privé
Chère Linda, je suis triste. Juliette a eu une belle vie ne serait-ce que parce qu’elle a donné beaucoup de bonheur à des millions de lecteurs qu’elle a fait rêver… et qu’elle a été aimée en retour par des belles personnes comme toi et Frédérique. je suis de tout mon cœur avec vous deux. transmets mes pensées émues et tristes à sa famille. Je vous embrasse très très fort toutes les deux.
Claudine

Marion Sarraut (sur Facebook)
Chers amis,
pour ceux qui ont connu et aimé notre délicieuse Juliette Benzoni qui nous a quitté hier, son enterrement aura lieu ce vendredi 12 février à 10h en l'église Notre Dame de Saint Mandé, à Saint Mandé.
Paix à ta belle âme joyeuse et enthousiaste ma douce et passionnante Juliette. Qu'Il te garde bien au chaud là où tu vas. Je t'embrasse tendrement. Marion

(
et dans le livre de Condoléances )
Après un premier jour de rencontre je suis tombée en amour avec cette merveilleuse femme qui m'a tout appris sur le moyen âge, mon époque de prédilection. On a rit beaucoup, discuté magistralement, nous nous sommes enthousiasmées énormément, et aimées tendrement.
Au revoir et à bientôt ma dame Juliette. Marion

Gérard Chambre (en message privé)
Je viens d’apprendre la terrible nouvelle, la disparition de notre chère et merveilleuse Juliette.
Elle est partie en emportant avec elle sa fougue, sa générosité, sa gentillesse et son immense talent... Mais elle nous laisse ses mots, ses pensés, ses rires et toutes les aventures qu’elle a imaginé pour nous, pour notre plaisir, notre bonheur et l’immense joie de nous y avoir convié. En ce jour je suis profondément touché et triste, triste que Juliette nous ai quitté, triste qu’elle ait fermé son dernier livre et rangé sa plume pour toujours.
Je embrasse celle qui a eu la gentillesse de me confier un jour, une minuscule part de son éternité… Au revoir Juliette Gérard

Pierre-Marie Escourrou (sur Facebook)
Ma chère Juliette;
Arnaud de Montsalvy est triste aujourd'hui, sa Juliette est partie rejoindre les anges. Que d'heureux moments de ma vie je te dois Juliette, ta bonne humeur, ta gentillesse, ta générosité. je me rappelle gravé dans ma mémoire ces jours de l'an chez toi à st mandé entouré des tiens et nous tous, Marion, Philippe, Pascale, Claudine, Catherine, Gérard, les si beaux personnages, fruits de ton imagination et de ton talent que tu nous a offert. Toutes mes pensées t'accompagnent la haut au paradis des poètes et je suis sur qu'une haie d'honneur t'attend, formée de nos camarades qui sont partis avant toi.
Je t'embrasse de tout mon cœur, Pierre-Marie ESCOURROU


Pierre Deny (en message privé)
La disparition de Juliette Benzoni m'attriste particulièrement parce que, avec elle disparaît une époque formidable pour les acteurs qui ont eu comme moi la chance de donner vie à ses personnages. Une époque où la télévision pouvait envoyer une centaine d'acteurs, en extérieur, dans des châteaux, à cheval et tout ça dans un grand respect de l'écriture et avec une grande qualité à tous les niveaux.
Nous garderons de ces moments de délicieuses histoires et du sourire de Madame Benzoni un souvenir ému...Pierre DENY

Laurent Le Doyen (sur Facebook, Juliette Benzoni, la reine des romans historique)
Je garderais le souvenir d'une grande Dame pleine de douceur, de courtoisie et d'humour qui m'a donné, par son talent, l'immense bonheur d'incarner un des plus beau personnage de ma carrière. Merci chère Juliette, de nous avoir tant fait rêver. Laurent Le Doyen

Christian Rauth (en message privé)
Christian Rauth a également envoyé ses regrets à propos du décès de Juliette. Il aurait voulu assister aux funérailles mais il était en tournage loin de la capitale.

Corinne Touzet A son grand regret, n'a pas pu assister aux funérailles. Il y avait des dates qui ne pouvaient pas être annulées. Mais elle a envoyé à Anne Gallois une carte de condoléances très touchante.

Dame Marion  son amie très proche de ces temps inoubliables du tournage des best-sellers de Juliette, Madame Catherine Jurquet, productrice de ces séries, Claudine Ancelot, notre Catherine de Montsalvy et Gérard Chambre, étaient présent pour dire un dernier au revoir à cette extraordinaire femme.


info - image Sound recorder

vous écoutez Ave Marie

Retour
 
J'aimerais beaucoup remercier Frédérique qui traduit mes textes en français
webmaster Linda

 © 2008 - 2019 juliette-benzoni-tribute.ch
non profit site
tous droits réservés